Soirée de clôture des Jeudis Arty au Carreau du Temple

Pour clore cette sixième édition des Jeudis Arty, le public est invité à se retrouver au bar du Carreau du Temple, «Le Jules», à partir de 20h30. Cette soirée intitulée «la poésie  du  geste»  propose  une  programmation  de performances  qui déclinent  le mouvement  du  corps  sous  différentes formes,  faisant  échos  aux  déambulations  du public dans les différentes galeries.

La  programmation  débutera  avec  les  «  Tableaux  vivants»  d’Adélaïde Feriot qui dilatent le temps et interrogent le mouvement interne. Pauline Lavogez quand à elle expérimente  la  pulsion,  les  souffles  qui  fusionnent par  le  contact  de  l’autre.  Viens ensuite la rencontre inédite des corps hybrides de Julien Salaud et Hélène Barrier (Iconoklastes),  pour  finir  avec Roberta  Faria qui  conçoit  le  geste  comme  vecteur privilégié de la relation entre l’individu et l’environnement.

Roberta Faria
Dans  la  démarche  artistique  de  Roberta  Faria  le  geste  est  conçu  comme vecteur privilégié de la relation entre l’individu et l’environnement, par l’utilisation d’éléments naturels  comme  le  sable.  Dans  ses  performances, cela  se  caractérise  par  la transformation   de   la   forme   et/ou   de   la   matière.   L’artiste   façonne   ainsi   la reconstruction de la perception de l’importance ou non-importance des objets.

La performance Quem não tem mar vai ao bar   (Ceux qui n’ont pas la mer vont au bar)  renvoie  à  un proverbe  brésilien  utilisé  comme  une  excuse de la  présence  de mineurs  dans  les  bars.  Dans  cette  performance,  cette phrase,  enlevée  de  son contexte,  gagne  une  signification  autre. Contempler  la  mer  c’est  regarder  l’horizon, l’artiste nous invite donc à regarder l’horizon.

Avec le soutien du Centre Culturel du Brésil.

04 février 2016 - 23h30

Le Jules / le long du bar: 2 Rue Perrée, 75003 Paris

Métro: Temple ( 3 )